Éternel espoir

pexels-inchs-7849294

ÉTERNEL ESPOIR.

Cet éternel espoir,
Qui du matin au soir,

Nous aide à résister,
Hors de l’eau à respirer,

Sans cesse entraînés,
Vers les fonds tirés,

Par les jambes et les pieds,
Et grâce à lui remonter,

Un gilet de sauvetage,
Qu’on enfile à tout âge.

avatar-articles

Glomérule Néphron (pour vous servir)  😉

Source photo : cliquez ICI

Chronos

time-gbddf8a34c_640

Un peu d’art moderne,
Fuir un instant le terne,
D’une réalité trop morose,
Vite cueillir la rose,
Avant qu’elle ne se fane,
Ouvrir mon esprit de profane.

Il est encore temps !?

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Source photo : cliquez ICI

Trois haïkus rafraîchissants

pexels-magda-ehlers-613431

Trois haïkus rafraîchissants.

 

Quelque part devant un troquet, à l’extérieur…

– Hé, garçon !

– Oui, bonjour M’sieur.

– Bonjour, 3 Haïkus s’il vous plaît.

– Allô ! 3 Haïkus pour la 5 !

– Hein ? Pour la 7 ?

– Non, pour la 5 !

– Ça marche !

Un énorme cumulonimbus vient soudainement assombrir la terrasse du bar.

Chose promise chose due, les trois Haïkus (lus séparément ou à la suite, au choix) :

J’ai moins d’énergie
Quand le soleil disparaît
Tel un végétal.

Je ne savais pas
Que j’étais si sensible à
La photosynthèse !

Un humain moyen
Vit comme une plante verte
Ou un plantigrade ?!

🙂

Une pensée pour « l’Homme à la tête de chou » 😉

Astuce de « fatigué », si vous en avez marre de compter vos syllabes poétiques, ou si vous avez un doute, cliquez ICI (Syllaber, gratuit)

avatar-articles

Glomérule Néphron.
Pour vous servir 😉

Source Photo : cliquez ICI

Le printemps est arrivé

field-gdcd1ab39b_640

Le printemps est arrivé.

Les piafs, piaffent,

Les Fleurs, fleurissent,

Les butineuses, butinent,

Du soleil les rayons, rayonnent,

Les papillons, papillonnent,

Les bourgeons, bourgeonnent,

Les jeunes pousses, poussent,

Amoureux transis, en transe,

Le tonnerre, tonne,

La pluie, pluine,

Les gargouilles, gargouillent,

Les escargots, escargottent,

Le torrent dévale, le milieu du val,

La Force de la Nature encore forcit,

Jusqu’à la festive, saison de l’estive.

 

avatar-articles
Glomérule Néphron.

Petit lexique : Escargoter , Pluiner et du coup « chienner » (merci Barbarasoleil pour ton commentaire )  😉

Source photo : cliquez ICI

(Update du texte du 30/04/2017) 😉

 

Slam pour Marianne

france-g20f0e543c_640

Slam pour Marianne.

Encore un second tour,
Qui me donne des haut-le-cœur,
À quand un vote de cœur,
Pour un candidat d’amour ?

De tous les mots en isme,
Libéral capitalisme,
Radical nationalisme,
Je préfère l’humanisme !

Marianne pardonne-moi,
Pour ce bulletin nul et ce slam,
Aux législatives sur mon âme,
Tu pourras compter sur ma voix.

Car l’Assemblée nationale à venir,
Avec une belle majorité choisie,
Plus qu’un.e président.e élu.e par dépit,
Redonnera au peuple pouvoir et avenir.

Gardons espoir ! Vivement le troisième tour…

avatar-articles

Glomérule Néphron.

Source photo : cliquez ICI

Bon bout d’an

dog-g221dcb350_640

J’ai croisé le Père-Noël, l’autre jour.

Comme ça, ouais !

Il existe bel et bien !

Je l’ai surpris au fin fond d’une impasse, en train de pisser sur un vieux poêle, jeté au milieu de la ruelle. Rencontre un peu glauque, certes.

Et quand il m’a vu, il y a eu un peu de honte, c’est sûr, mais aussi tellement d’amour dans son regard.

Oui, le Père-Noël existe et il nous aime tous !

Il m’a souhaité « bon bout d’an ». Je lui ai répondu :  » A l’an que ven ! ».

Serait-il provençal ? Vosgien ? L’origine de cette expression me semblait pourtant bien méridionale !

Une seule certitude, il vit maintenant au pôle nord. C’est tout ce que je sais sur lui !

Son pedigree, mystère…

Enfin bref, bon bout d’an et a l’an que ven, à vous aussi ! 😉

Avatar Coronavirus articles

Glomérule Néphron.

Pas de bisous ! Masque et « check » du coude. Triste  ;(

Crédit photo : cliquez ICI

Préface du livre Moutonronflons

avatar-articles

L’auteur Glomérule

                                                                         PRÉFACE

Notre auteur Glomérule Néphron était un chiot joufflu issu d’une portée de six craquants boxers. Il n’avait aucun mal à l’époque à s’endormir !
La plupart du temps il le faisait après la tétée, encore ventousé à la mamelle de sa mère, vautré en travers, empêchant ainsi frères et sœurs d’accéder au précieux liquide nourricier !

Depuis « du lait » est passé sous le pont et le sommeil malheureusement s’en est allé dans les flots tumultueux… de la vie, pas du lait voyons !

Phobie de la réunionite, angoisse du lendemain, stress du dimanche soir ou devrais-je dire du lundi et de ses tracas. (Tout le chaos laissé à l’abandon le samedi au boulot, s’accumule-t-il pendant le week-end pour mieux déferler sur nous le lundi ? On le dirait !) 
Je clos cette parenthèse et reprends la liste : problèmes financiers, sentimentaux, parentaux, de santé… Autant de causes qui ne facilitent pas au quotidien l’endormissement.

Mais notre ami Glomérule, de manière fortuite a trouvé LE remède.
Enfin, restons humbles pour lui, UN remède.
Très efficace je l’admets.
La lecture et relecture de son œuvre si particulière m’a donné bien du fil à retordre.
Mais à force d’ingurgiter café sur café, j’y suis parvenu ! J’ai enfin réussi à écrire la préface de son livre : «Moutonronflons».

Je ne vous en dis pas plus, si ce n’est que l’agence du médicament lui a attribué, sous sa forme de « livre audio », un petit sigle (un triangle avec une voiture à l’intérieur). Logo que vous connaissez bien, vous aussi, les autres 40 % de Français confrontés aux troubles du sommeil et à leurs conséquences !

Bonne lecture et bonne nuit.

Arthur Daimleaupieleau

Arthur Daimleaupieleau
(critique littéraire en retraite, mais encore actif !)

Crédit photo : cliquez ICI

Résultats des élections

Voici les résultats des élections organisées pour trouver le titre, qui pour vous, représente le mieux mon livre soporifique. Pour savoir de quoi il s’agit, si vous débarquez, cliquez ICI

VOTES TERMINES. Merci à toutes et tous d’avoir joué le jeu 😉

The titre qui sera donc : « Moutonronflons ». Bravo à Gibulène qui nous disait au départ de l’aventure, ne plus avoir d’idées depuis la Covid et ses confinements.

De Gibulène:

VOICI LE RESULTAT DES AUTRES VOTES:


De Iotop:

De marinadedhistoires

De Photonanie

De juliette:

Glomérule Néphron.

Je viens de rencontrer chez le libraire du coin de la rue, vous ne me croirez jamais, le célèbre critique littéraire« Arthur Daimleaupieleau ». Joli nom de rébus ! Il se propose de me rédiger la préface de mon livre soporifique « Moutonronflons »… à suivre 😉

Crédit photo : Cliquez ICI

Mise à jour du dernier article « élections »

Oups ! Je viens de me rendre compte que le lecteur de WordPress n’affiche pas les claps de vote. Si vous voulez participer, pour voter il faudra vous rendre sur mon site en cliquant ICI, !!!

Pour vous entraîner 😉 LoL, aux futures élections qui approchent à grands pas, je vous encourage à user (abuser même) de votre devoir d’électeur en votant pour le titre, qui pour vous, représente le mieux mon livre soporifique. Pour savoir de quoi il s’agit, si vous débarquez dans cette aventure cliquez ICI

Pour rappel, voici les propositions de titre qui ont été faites. (J’espère n’avoir oublié personne !)


De Iotop:

Le Labyrinthe compte ses pas

Le degré de l’alpage se cramponne

Le fatal bruissement Alpagique

Le mercure n’a pas froid aux yeux

La tête de l’éleveur au frais

Le fond de l’huisserie, sur fond d’alpage

De gibulène

« moutonronflons » du verbe moutonronfler (1er groupe) 😉

De marinadedhistoires

Donorlivre

De Photonanie

« La laine fraîche au réveil » (rapport à Antonin)

De juliette:

Balayons les moutons sous nos lits

La patience des moutons

Le silence des moutons

Mes propositions :

Le rêve d’Antonin

Rêveries alpestres

« Contons » ou comptons les moutons

Ronflons avec les moutons

Le livre sans nom (mince, titre déjà pris !)

Merci d’avance pour votre participation 🙂 Bon vote 😉

J’espère qu’un titre émergera et donc qu’il n’y aura pas de deuxième tour.

Je crois que je vais laisser le temps au temps et laisser l’isoloir ouvert un moment, pourquoi pas la semaine, tiens !

Glomérule Néphron.

Ah oui, pour ce scrutin, il risque d’y avoir foule au bureau de vote, je vais remettre mon masque pour l’occasion !

Crédit photo : Cliquez ICI